Executeur 14 de Abdel Hakim 

 

 

  Dernier survivant d’une guerre civile, un jeune homme surgit, perdu dans un paysage de ruines et

  de désolation.

  Il raconte son enfance, paisible malgré les tensions confessionnelles entre deux clans rivaux, puis la guerre,

  un jour,  qui survient sans crier gare … Cet homme – mémoire des hommes – revit la chute : la naissance

  de la haine, les amours balayées, la croyance en un dieu vengeur, les victimes devenues bourreaux, la fuite

  vers le néant.

  Avec Exécuteur 14, j’essayai de traduire théâtralement le processus d’une guerre civile que je connaissais

  de près, la guerre du Liban. Adel Hakim

 

                                                        Festival d’Avignon Off 2010 et tournée en France