Mercure d’après Amélie Nothomb  

 

  Une île. Un vieil homme et une jeune fille vivent à l’abri de tout reflet. Une infirmière survient et découvre

  les éléments d’un   mystère, d’un drame qui tiennent à l’étrange loi imposée par le capitaine. Fait divers

  sordide, polar ou histoire d’amour fou  empreint d’un érotisme sordide, Mercure est tout à la fois.

  Adapté du roman d’Amélie Nothomb par Nathalie Alexandre, le spectacle restitue les deux fins écrites

  par l’auteur (happy end / fin troublante) et utilise la vidéo comme élément dramaturgique révélant les

  désirs de la jeune fille piégée dans ce huis clos infernal.  Il s’agit de percer le mystère du mercure,

  d’aller voir là où le capitaine ne veut pas qu’on aille, de l’autre côté du miroir.

 

  Festival Avignon-off 2008.